Toute entreprise peut un jour ou l’autre se trouver confrontée à des difficultés auxquelles son dirigeant ne sait pas toujours comment répondre :

  • Difficultés de trésorerie qui ne permettent pas de régler les organismes sociaux et fiscaux, les créanciers…
  • Restriction des concours bancaires…
  • Difficultés prévisibles dans un avenir plus ou moins proche (perte d’un client important par exemple) qui peuvent mettre en cause sa pérennité…

Il est plus facile de prévenir que de guérir ! Il est important de réagir, en parlant de votre situation avant qu’elle ne s’aggrave.

Prévenir les difficultés

La meilleure prévention passe par un bon suivi de gestion.

Un tableau de bord personnalisé pour suivre en temps réel l’évolution de l’entreprise, l’activité, la marge, la trésorerie …

La CMA vous forme et vous accompagne pour vous aider à comprendre les éléments de votre comptabilité, et mettre en place des outils de suivi.

"Gestion financière et comptable" - accès à la page

Traiter les difficultés

Malgré un suivi régulier dans la gestion de votre entreprise vous connaissez des difficultés (problèmes de trésorerie, retard de paiement …)

Ces difficultés sont-elles structurelles ? C’est-à-dire liées à votre entreprise elle-même, comme une activité ou une marge insuffisante, un surendettement …

Sont-elles conjoncturelles ? C’est-à-dire liées à une cause extérieure, comme la perte d’un client important, un impayé …

C’est par l’analyse de la situation de l’entreprise, grâce à un premier autodiagnostic que pourront être proposées des préconisations spécifiques et adaptées à l’entreprise.

Fiche contact "Autodiagnostic"
(à compléter et retourner)

Lorsque le niveau de dettes est trop élevé ou si le chef d’entreprise n’a plus la force de continuer, il est alors conseillé d’arrêter l’entreprise. Cet arrêt pourra se faire par une simple radiation si les dettes peuvent être payées ou étalées, ou par une vente de l'entreprise (accompagnement de la CMA de la Loire), ou par un dépôt de bilan pouvant mener à la liquidation judiciaire (explication de la procédure, soutien moral, orientation vers un bilan de compétence, vers une assistante sociale, …).

"La préparation de la transmission" - accès à la page

Lorsque la situation le permet et que le chef d’entreprise a la ferme volonté de continuer, des axes d’amélioration peuvent être envisagés ainsi que des accompagnements spécifiques sur plusieurs points :

  • Commercial et stratégie d’entreprise
  • Financier et relations bancaires : mise à plat de la situation, analyse des résultats, réalisation d’un prévisionnel...
  • Etalement des dettes à l’amiable : RSI, URSSAF, commission des chefs de services financiers…
  • Procédures collectives (comme par exemple le redressement judiciaire) : rencontre du CIP (Centre d'Information sur la Prévention des difficultés des entreprises), accompagnement durant la période d’observation…

Dans tous les cas, les chefs d’entreprises trouvent auprès de la CMA de la Loire un interlocuteur à l’écoute de leurs difficultés quelles qu’elles soient.

Contacter votre conseiller

Contact pour entreprise en difficulté