Soyez vigilant !

Opération tranquillité Entreprise et Commerce - Gendarmerie Auvergne-Rhône-Alpes (mise en ligne 09 07 2020)

La gendarmerie peut surveiller votre commerce, entreprise ou son périmètre. Signalez-vous auprès de votre brigade pour en bénéficier.

  Infographie Opération tranquillité Entreprises   Formulaire d'inscription 'Surveillance établissement'

Bulletin d'information Entreprises de la Gendarmerie Auvergne-Rhônes-Alpes (mise en ligne 09 07 2020)

"Vacances estivales : partez en toute cybersérénité !" - "Alerte aux rançongiciels, vos données contre de l'argent" - "Hameçonnage, on vous incite à communiquer des informations importantes ? Ne tombez pas dans le piège" - "Escroqueries financières, bien réagir pour s'en prémunir"

  Le bulletin d'information Entreprises n° 4 de la gendarmerie

Recrudescence du chantage à la Webcam (mise en ligne 15 04 2020)

La crise sanitaire actuelle est mise à profit par les cybercriminels pour tenter de s’enrichir. Depuis quelques jours, le dispositif gouvernemental de prévention contre la cybermalveillance observe une recrudescence des chantages dits à la « webcam piratée » aussi appelés « SEXTORSIONS »...

  En savoir + sur l'alerte (Sécurité Economique Territoriale)

Télétravailler en toute sécurité (mise en ligne 15 04 2020)

Pour les cybercriminels, la crise sanitaire actuelle représente une aubaine. A l’heure où la moitié de la population mondiale est confinée, le télétravail s’est imposé, parfois après mûre réflexion, mais le plus souvent dans la précipitation. Si ce mode d’activité est actuellement considéré comme étant LA SOLUTION, il n’est toutefois pas sans risque et pose de nombreux problèmes de cybersécurité...

  En savoir + sur les recommandations pour les dirigeants et salariés (Bulletin d’informations entreprises d'avril 2020 - Région de gendarmerie AURA)

Arnaques liées au Coronavirus (mise en ligne 27 mars 2020)

Depuis l’apparition des premiers cas de Coronavirus, les arnaques de la part de sociétés et d’individus malveillants se multiplient.

  En savoir + sur le site de la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes

Démarche frauduleuse relative à la désignation des Médiateurs de la consommation (mise en ligne janvier 2020)

Nous sommes informés par la Direction Générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes (DGCCRF) qu'une démarche frauduleuse relative à la désignation des Médiateurs de la  consommation est en train de prendre beaucoup d’ampleur. Les entreprises pourraient en être victime au 1er rang desquels les entreprises artisanales.

En effet, conformément à l’article L 612-1 du code de la consommation, les professionnels en lien direct avec les consommateurs (vente de produits et services) ont l’obligation de désigner un Médiateur de la consommation. Or, une société se faisant appeler « Médiation nationale de la Consommation » profite frauduleusement de cette situation pour abuser ces professionnels et tenter de leur extorquer des sommes d’argent dont le montant peut parfois être très élevé. 

Outre le fait que cette société utilise, sur ses courriers et son site Internet, un logo très proche de celui figurant sur le site de la Commission d’évaluation et de contrôle de la médiation de la consommation (CECMC), celle-ci adresse actuellement un mailing à de très nombreux professionnels pour leur rappeler leurs obligations en matière de médiation de la consommation et pour les inviter à régulariser leur situation auprès d’elle en signant un contrat avec elle et en payant la facture correspondante. Elle laisse entendre que sa démarche est faite de façon officielle en lien avec la DGCCRF, ce qui n’est absolument pas le cas.

Dès réception de ces signalements, des messages d’alerte ont été publiés sur les sites Internet respectifs de la DGCCRF https://www.economie.gouv.fr/dgccrf/demarche-frauduleuse-en-matiere-de-mediation-de-la-consommation et de la CECMC https://www.economie.gouv.fr/mediation-conso.

Il est recommandé de ne pas donner suite aux courriers de cette société et d’en informer la DGCCRF à l’adresse suivante : Bureau-1D@dgccrf.finances.gouv.fr notamment si un contrat a été conclu avec elle.

Appels malveillants de personnes se faisant passer pour l'Insee (mise en ligne octobre 2019)

Nous sommes informés par des chefs d'entreprises artisanales recemment installés d'appels répétitifs de personnes se faisant passer pour les services de l'Insee. L'objectif est d'obtenir vos coordonnées (mails...) et de vous proposer des services soi-disant obligatoires et bien entendu payants.
La CMA de la Loire a interrogé l'Insee qui nous confirme n'avoir aucun lien avec cette démarche. Il s'agit en fait d'appels malveillants et de tentatives d'arnaques : ne répondez pas et ne transmettez aucune information ni donnée vous concernant pour éviter tout risque.

Escroqueries aux faux fonctionnaires de la Direction Générale des Finances Publiques (DGFIP)

  Message d'alerte

Recrudescence des escroqueries aux faux ordres de virement

  Message d'attention   Plaquette : comment s'en prémunir ?

Escroqueries aux R.I.B.

  Message d'attention

Escroqueries au faux technicien

  Message d'attention

Escroquerie au dossier Ad'Ap

  Message d'attention

La CMA de la Loire vous accompagne en matière d'accessibilité et vous invite à contacter sa chargée de mission.

Contacter votre conseiller

Contact accessibilité

  • Catherine Bertherat - 04 26 03 06 63

Tentative d'escroquerie 'RGPD' (règlement européen sur la protection des données personnelles)

  Message d'attention